Lifestyle

Moment Lecture • Vous n’aurez pas ma haine

« Vous n’aurez pas ma haine » d’Antoine Leiris est un livre que j’appréhendais de lire. Je savais que c’était un récit à lire et que j’allais finir par le faire, cependant j’avais peur des émotions qu’il risquait de m’apporter. Peur également de me replonger dans la nuit qui a marqué la France entière.

Antoine Leiris a perdu sa femme, Hélène Muyal-Leiris, le 13 novembre 2015, assassinée au Bataclan. Accablé par la perte, il n’a qu’une arme : sa plume.

À l’image de la lueur d’espoir et de douceur que fut sa lettre « Vous n’aurez pas ma haine », publiée au lendemain des attentats, il nous raconte ici comment, malgré tout, la vie doit continuer.

C’est ce quotidien, meurtri mais tendre, entre un père et son fils, qu’il nous offre. Un témoignage bouleversant.


I N F O R M A T I O N S


Auteur : Antoine Leiris
Nombre de livres : 1
Genre : Récit
Prix broché : 12,90 €    /   Prix poche : 3,90 €

        ◊    ◊    ◊    ◊

Nombres de pages : 144 pages
Edition : Le livre de poche


L A   V I E   Q U I   D O I T   C O N T I N U E R 


Antoine Leiris a vécu l’horreur en ce vendredi 13 novembre 2015 : l’horreur sans nom, celle de perdre quelqu’un qu’on aime. Comme beaucoup d’entre nous, il l’a commencé devant la télé et l’a fini désespéré dans les rues de Paris. Le récit est très éprouvant, dès les premières pages. On suivra son parcours lors des semaines suivantes.

On le retrouve tiraillé entre 2 rôles : celui d’un mari qui a perdu sa femme et celui d’un papa qui a un bébé. Très rapidement, on ressent leur volonté de continuer. Ils n’ont pas le choix : malgré tout, la vie continue autour d’eux. A. Leiris a d’ailleurs fait, tout au long de son récit, de magnifiques métaphores à ce sujet.


C U R I O S I T E   E T   E N T R A I D E  


Presque inconnu jusque là, A. Leiris se met à recevoir des lettres du monde entier : des invitations, des témoignages, des messages de soutien, de l’argent… De la crèche à l’autre bout du monde, tout le monde veut partager sa peine et essayer de rendre un peu plus « légère » la vie de ce jeune papa.

A ceci se mêlent également l’admiration et la curiosité presque perverse des gens face aux malheurs des autres. L’auteur en est d’ailleurs conscient : que se passera-t-il après ? Lorsque « l’attraction du moment » sera passé ? Je l’ai trouvé très lucide à ce sujet, aussi triste soit ce fait.

J’ai lu ce récit en 2 heures environ, il est très court et la plume d’Antoine Leiris le rend très fluide. L’auteur ne veut pas tomber dans le pathos, ne veut pas qu’on cherche une « justice » ou qu’on s’apitoie sur son sort. Il apporte vraiment un autre point de vue sur la situation et je dois avouer que ça fait du bien.

→   Comme vous vous en doutez, les habituelles rubriques « J’ai aimé/Je n’ai pas aimé » et « Note » n’ont pas leur place dans cette revue… 

Et toi, est-ce-que tu as lu ce livre ?

Dis le moi par commentaire 🙂
Tu peux me rejoindre ici ↓

youtube-4-xxl         instagram-4-xxl

nolwenn signature

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply